Le téléphone portable pour gérer les coupures d’eau, d’électricité et… les obus

Coupures d’eau, rationnement d’électricité, chutes de roquettes… Des problèmes récurrents au Proche-Orient. En attendant les solutions durables, il y a le téléphone portable et des applis originales qui facilitent parfois un quotidien difficile.

telephone
telephone (AFP/)

A cause de la guerre en Syrie, plus rien ne fonctionne comme avant. L’eau potable ne coule plus ou presque des robinets et il faut s’approvisionner d’avance pour ne pas en manquer. A Alep, où les combats font rage, il est très risqué de se déplacer pour trouver un point d’eau.

Les points d’eau sur téléphone
Pour faciliter la vie des habitants de cette grande ville du Nord, la Croix-Rouge vient de mettre au point une carte interactive consultable sur les téléphones portables équipés de 3G.  «C’est une carte très simple avec un système de localisation qui peut guider les gens vers le point d’eau potable le plus proche de chez eux», affirme Pawel Krzysiek, porte-parole du CICR à la Thomson Reuters Foundation. 80 points d’eau ont été localisés évitant ainsi les déplacement inutiles et dangereux aux habitants.

Le rationnement électrique en un clic
Au Liban, la guerre est théoriquement terminée depuis 1990, mais le réseau électrique n’a jamais repris une activité normale. Les coupures d’électricité sont récurrentes et les habitants sont soumis à un programme de rationnement. Alors pour savoir quand on peut prendre l’ascenseur pour le 9 ème étage par exemple, il suffit de consulter son smartphone. L’application gratuite, Beirut Electricity, créée par un ingénieur libanais, permet de connaître en temps réel les horaires des coupures dans la capitale et envoie une notification juste avant l’obscurité totale. «Je l’ai inventée pour aider mes amis et mes parents, mais son utilisation a vite pris de l’ampleur et l’appli a été téléchargée plus de 70.000 fois», précise Moustafa Baalbaki.  

L\'appli Beirut Electricity
L'appli Beirut Electricity (Capture d'écran )


Echapper aux roquettes
En Israël, les applications liées à la sécurité ont la cote. La plus connue est «Red Alert : Israel» qui a séduit plus de 500.000 Israéliens. L’appli gratuite, développée par deux Israéliens en 2012, envoie une notification en temps réel à ses utilisateurs à chaque tir de roquettes ou d’obus en direction de l’Etat hébreu. Le message précise le lieu, l'heure et le type d'attaque enregistrée. «Personne ne m’a dit que cette appli a sauvé des vies mais j’ai des messages d’utilisateurs qui trouvent qu’elle est très bien», avait affirmé Ari Sprung dans une interview à Computerworld.


L\'appli Red Alert Israël
L'appli Red Alert Israël (Capture d'écran)