Au Japon, des internautes se photographient dans des étuis à instruments pour imiter Carlos Ghosn

Les 29 et 30 décembre, l'ancien patron de Renault-Nissan se serait caché dans une malle pour fuir le Japon, où il est poursuivi pour des malversations financières.

Un écran montrant Carlos Ghosn, l\'ancien président de Nissan, à Tokyo, le 9 janvier 2020.
Un écran montrant Carlos Ghosn, l'ancien président de Nissan, à Tokyo, le 9 janvier 2020. (BEHROUZ MEHRI / AFP)

Joue-la comme Carlos ? Le fabricant japonais d'instruments de musique Yamaha a mis en garde contre une nouvelle mode sur les réseaux sociaux où des internautes se mettent en scène en se glissant dans des caissons pour instruments, imitant ainsi la technique qu'aurait utilisée Carlos Ghosn pour s'évader du Japon.

Libre sous caution en attendant au Japon son procès pour diverses malversations financières présumées, l'ancien PDG de Renault-Nissan a fui, les 29 et 30 décembre, au Liban. Selon le Wall Street Journal (en anglais), il aurait réussi à échapper aux contrôles et à embarquer dans un avion privé en se cachant dans un caisson destiné à des gros instruments type contrebasses. Depuis, des internautes "jouent à être Ghosn" en se faisant photographier dans des caissons utilisés habituellement pour protéger des instruments volumineux.

"Veuillez les utiliser correctement"

Sur une photo publiée sur Twitter, une jeune femme est recroquevillée dans un étui rembourré pour harpe, tandis qu'une autre montre quelqu'un debout dans un sac pour contrebasse. "Il y a eu de nombreux tweets montrant des personnes grimpant dans de grands étuis à instruments, a tweeté Yamaha Wind Stream, le compte de la société qui donne des informations sur les instruments à vent. Pour éviter un accident tragique, veuillez ne pas le faire... les étuis pour instruments de musique et équipements audio sont conçus pour contenir des instruments de musique et des équipements audio. Veuillez les utiliser correctement."

Selon le Wall Street Journal, citant des sources anonymes proches de l'enquête en Turquie, le caisson dans lequel était caché Carlos Ghosn était percé de trous pour lui permettre de respirer. Le journal a publié une image d'une grande caisse noire qui, selon lui, a été utilisée pour l'évasion de Ghosn et a été retrouvée à l'arrière de l'avion.