Le gouvernement d'entente nationale formé au Yémen

Sa composition sera annoncée dans la soirée de mercredi. Il est dirigé par l'opposant Mohamed Basindawa.

A gauche, le chef de l\'opposition yéménite Mohamed Basindawa, désigné Premier ministre du gouvernement d\'entente nationale, à Sanaa (Yémen) le 29 novembre 2011. 
A gauche, le chef de l'opposition yéménite Mohamed Basindawa, désigné Premier ministre du gouvernement d'entente nationale, à Sanaa (Yémen) le 29 novembre 2011.  (MOHAMMED HUWAIS / AFP)

Parviendra-t-il à une sortie de crise ? Un gouvernement yéménite d'entente nationale a été formé mercredi 7 décembre. Sa composition sera annoncée dans la soirée, a annoncé l'opposant et Premier ministre désigné, Mohamed Basindawa. 

La formation de ce gouvernement intérimaire est issue d'un plan élaboré par les monarchies du Golfe le 23 novembre à Ryad (Arabie saoudite). Il prévoit le départ du président Ali Abdallah Saleh, 69 ans dont 33 au pouvoir, dans un délai de 90 jours en échange de l'immunité pour lui-même et ses proches.

Les électeurs yéménites seront ensuite convoqués pour une présidentielle anticipée le 21 février 2012. Cet accord politique ne fait toutefois pas l'unanimité dans le pays. De jeunes protestataires ont manifesté à plusieurs reprises pour dénoncer l'immunité qu'il accorde au président Saleh en échange de sa renonciation au pouvoir.