Cet article date de plus de neuf ans.

Israël. Le Premier ministre annonce des élections législatives anticipées

Benyamin Netanyahu a déclaré qu'elles se tiendraient au début de l'année 2013.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu, à Jerusalem (Israël), le 9 octobre 2012. (GALI TIBBON / AFP)

PROCHE-ORIENT – "J'ai décidé que, pour le bien de l'Etat d'Israël, il fallait aller devant les électeurs maintenant, le plus vite possible." Le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, a annoncé mardi 9 octobre la tenue d'élections législatives anticipées au début de l'année 2013. Elles devaient normalement se tenir en octobre 2013. Les médias israéliens ont déjà avancé la date du 12 février 2013. 

La semaine du lundi 1er octobre, Benyamin Netanyahu avait affirmé, lors d'une réunion avec le ministre des Finances Youval Steinitz, qu'il n'hésiterait pas à convoquer des élections anticipées en février, s'il parvenait à la conclusion qu'il n'est pas en mesure de faire adopter un budget pour 2013. Selon les commentateurs, ce budget, qui prévoit des mesures d'austérité, n'a pratiquement aucune chance d'être adopté avant la fin de l'année par les différents partis de la majorité.

La coalition gouvernementale a volé en éclats

En mai, le Premier ministre avait exprimé l'intention de convoquer des élections anticipées pour septembre. Il y avait finalement renoncé en faisant entrer à la surprise générale le parti d'opposition Kadima, première formation au Parlement, dans sa coalition gouvernementale. 

Mais ce parti de centre droit a quitté le gouvernement le 17 juillet en raison de divergences sur la modification de la loi sur le service militaire obligatoire.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Proche-orient

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.