Cet article date de plus de dix ans.

L'Alliance atlantique prendra le commandement des opérations militaires en Libye dimanche ou lundi

C'est ce qu'a déclaré vendredi le ministre italien des Affaires étrangères, Franco Frattini en visite à Tunis.Les pays de l'Otan sont tombés d'accord jeudi soir pour prendre en charge la zone d'exclusion aérienne dans le ciel libyen, a indiqué jeudi à l'AFP un responsable de l'Alliance atlantique.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Fogh Rasmussen, le secrétaire général de l'OTAN (AFP PHOTO/JOHN THYS)

C'est ce qu'a déclaré vendredi le ministre italien des Affaires étrangères, Franco Frattini en visite à Tunis.

Les pays de l'Otan sont tombés d'accord jeudi soir pour prendre en charge la zone d'exclusion aérienne dans le ciel libyen, a indiqué jeudi à l'AFP un responsable de l'Alliance atlantique.

"La coalition constituée après la réunion de Paris va abandonner sa mission au plus vite et confier l'opération dans son ensemble à l'Otan avec un système de commandement unique", a déclaré M. Davutoglu.

"De ce fait, les demandes et les inquiétudes de la Turquie ont été entendues", a poursuivi M. Davutoglu, indiquant que cet "accord de principe" avait été confirmé au cours d'une téléconférence avec ses homologues américain Hillary Clinton, français Alain Juppé et britannique William Hague.

La Turquie avait déjà exprimé de fortes réserves sur l'intervention en Libye, M. Davutoglu préconisant qu'il n'y ait pas de commandement bicéphale. "Nous voulons que cette opération (de l'Otan) n'outrepasse pas le cadre préconisé par la résolution (1973) de l'ONU, qu'elle soit destinée à imposer un embargo sur les armes ou à assurer une assistance humanitaire" aux Libyens, avait-il déclaré mercredi soir.

"Toutes les opérations doivent se faire sous la tutelle de l'ONU et sous le commandement et le contrôle de l'Otan", a souligné le ministre.

"Plus de 350 avions" de la coalition sont impliqués dans les opérations aériennes en Libye, dont un peu plus de la moitié sont américains, a annoncé jeudi un haut-responsable du Pentagone, le vice-amiral Bill Gortney.

Participation de la Turquie aux opérations en Libye
Les déclarations de M. Davutoglu interviennent alors que le parlement turc a donné son feu vert à une participation de la Turquie aux opérations en Libye, consistant en cinq navires et un sous-marin sous commandement de l'Otan pour assurer le respect de l'embargo sur les armes imposé à la Libye.

Plusieurs membres de l'Otan, dont la Grande-Bretagne et l'Italie, souhaitaient que le commandement soit confié à l'Alliance atlantique, mais la France a préconisé que le contrôle politique de l'opération soit entre les mains d'une coalition internationale comprenant des pays arabes, Paris estimant qu'une opération confiée à l'Otan risquerait d'aliéner certains pays arabes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.