Une ONG publie dans la presse les noms des 373 enfants tués à Gaza

Cette liste a été publiée dans le "Guardian", le "Times", le "Daily Telegraph" et l'"Independant" à l'initiative de l'association Save The Children.

La liste des noms de 373 enfants tués à Gaza, publiée mercredi 6 août 2014 dans la presse britannique par l\'ONG Save The Children.
La liste des noms de 373 enfants tués à Gaza, publiée mercredi 6 août 2014 dans la presse britannique par l'ONG Save The Children. (SAVE THE CHILDREN)

Raghd Massoud, Aseel Mohammad Al-Bakri, Hiba Mustapha Al-Mahmoum... Les noms et les âges de 373 enfants tués à Gaza lors de l'intervention israélienne ont été publiés, mercredi 6 août, sur une pleine page au fond noir achetée par l'ONG britannique Save The Children dans les principaux quotidiens britanniques.

Titré "A la mémoire des 373 enfants tués à Gaza", en référence au nombre d'enfants décédés entre le 8 juillet et le 3 août communiqué par les Nations unies et le ministère palestinien de la Santé, cette page de publicité est parue dans le Guardian, le Times, le Daily Telegraph et The Independent.

"Une atrocité qui entache la conscience du monde"

"Voir le nom des enfants, dont certains n'étaient âgés que de quelques mois, écrit en blanc sur fond noir, ramène à la maison la tragédie qui s'est abattue sur les enfants de Gaza", explique le PDG de l'ONG. "La mort d'un enfant est déjà de trop, celle de 373 est une atrocité qui entache la conscience du monde", a-t-il ajouté. "Aidez-nous à garantir que ce sont les derniers", écrit l'ONG sous la liste des noms, appelant à "un cessez-le-feu permanent".

Selon le ministère palestinien de la Santé, la guerre a fait 1 875 morts dont 430 enfants et adolescents et 243 femmes. Côté israélien, 64 soldats et trois civils ont péri.