Cet article date de plus d'un an.

Trois Palestiniens tués lors d'un raid militaire israélien à Jénine, en Cisjordanie occupée

Depuis le début de l'année, au moins 162 Palestiniens et 21 Israéliens ont été tués dans un contexte de recrudescence des violences dans la région.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
Des Palestiniens tentent d'échapper à un raid israélien à Jénine, en Cisjordanie occupée, le 19 juin 2023. (JAAFAR ASHTIYEH / AFP)

"Un échange de tirs très intense", selon l'armée israélienne. Trois Palestiniens ont été tués et une trentaine blessés lundi 19 juin lors d'un raid militaire israélien à Jénine. Des affrontements ont suivi dans cette ville du nord de la Cisjordanie occupée, et des missiles ont été tirés par un hélicoptère israélien. Les trois hommes décédés étaient âgés de 15, 21 ans et 29 ans, selon le ministère de la Santé palestinien.

L'armée israélienne a dit mener une opération visant à arrêter des "suspects recherchés". "Des hélicoptères de l'armée ont ouvert le feu vers des hommes armés afin d'aider à l'extraction de soldats", rapporte un communiqué. Un véhicule militaire a été endommagé par l'un des nombreux engins explosifs lancés en direction de ses soldats. Ces derniers "ont répondu à balles réelles", précise l'armée.

Au moins 31 personnes blessées

Selon le photographe de l'AFP, l'armée israélienne s'est heurtée à une forte résistance à tel point qu'une jeep et plusieurs soldats se sont retrouvés en difficulté sous un feu nourri. 

Depuis le début de l'année, au moins 162 Palestiniens, 21 Israéliens, un Ukrainien et un Italien ont été tués dans des violences liées au conflit israélo-palestinien, selon un décompte de l'AFP établi à partir de sources officielles israéliennes et palestiniennes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.