Israël-Palestine : situation toujours tendue dans la bande de Gaza

Mercredi 16 mai, la situation reste très tendue dans la bande de Gaza. Deux Palestiniens ont été tués mardi. Après les violences meurtrières de lundi, l'hôpital de Gaza est saturé.

Voir la vidéo
France 2

Sous un drap se trouve la plus jeune des victimes des violences de lundi 14 mai à Gaza. Leïla était un bébé palestinien de huit mois seulement. Sa famille l'a enterrée mardi. "On était assises sous une tente lorsque l'armée israélienne a tiré des grenades lacrymogènes. On allait partir lorsqu'on a vu le bébé commencer à suffoquer. Puis elle a cessé de respirer", raconte la grand-mère de Leïla.

Deuil et inquiétude

Une scène de deuil qui s'est répétée mardi à de multiples reprises dans la bande de Gaza. A l'hôpital déjà surchargé, les ambulances continuent à affluer. "Je portais un pneu pour y mettre le feu. En m'enfuyant je me suis pris une balle dans la tête. J'ai perdu conscience. Mes parents m'ont cru mort", témoigne un jeune palestinien. Le bilan à la suite de l'ouverture de l'ambassade américaine à Jérusalem est très lourd : au moins 2 400 blessés, en plus d'une soixantaine de morts.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des Palestiniens évacuent un blessé à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, dimanche 30 octobre 2011.
Des Palestiniens évacuent un blessé à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, dimanche 30 octobre 2011. (SAID KHATIB / AFP PHOTO)