Gaza : en désaccord avec David Cameron, une secrétaire d'Etat britannique démissionne

"Je ne peux plus soutenir la politique du gouvernement sur Gaza", a-t-elle écrit sur Twitter.

Sayeeda Warsi, alors présidente de parti conservateur, lors d\'une conférence à Brimingham (Royaume-Uni), le 3 octobre 2010.
Sayeeda Warsi, alors présidente de parti conservateur, lors d'une conférence à Brimingham (Royaume-Uni), le 3 octobre 2010. (BEN STANSALL / AFP)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

"C'est avec un profond regret que j'ai écrit ce matin au Premier ministre pour lui remettre ma démission. Je ne peux plus soutenir la politique du gouvernement sur Gaza." Sayeeda Warsi, actuelle secrétaire d'Etat au ministère des Affaires étrangères et première femme musulmane au gouvernement britannique, a annoncé sa démission, mardi 5 août sur Twitter. 

Une position "moralement indéfendable"

Elle affirme ne plus être en mesure de soutenir la politique du gouvernement de David Cameron au sujet du conflit entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza. Et de la qualifier de "moralement indéfendable", préjudiciable, sur le long terme, "à la réputation internationale comme intérieure" du pays et contraire à "notre engagement aux côtés de la loi et notre longue histoire de défense de la justice internationale"

Très prudent sur le sujet, David Cameron n'a par exemple pas voulu dire si le bombardement d'une école de l'ONU par l'armée israélienne était une violation du droit international. Il est également critiqué ces derniers jours par l'opposition travailliste qui lui reproche de ne pas adopter une ligne plus dure vis-à-vis d'Israël.