Législatives en Israël : Nétanyahou promet d'empêcher la création d'un Etat palestinien

Dans le même temps, le Premier ministre sortant promet d'augmenter la construction des logements pour les colons à Jérusalem.

Le Premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, à Har Homa, près de Jérusalem (Israël), le 16 mars 2015.
Le Premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, à Har Homa, près de Jérusalem (Israël), le 16 mars 2015. (MENAHEM KAHANA / AFP)

Jusqu'au bout, il tente de rallier les électeurs de droite. Benyamin Nétanyahou a promis, lundi 16 mars, au dernier jour de la campagne des législatives en Israël, qu'un Etat palestinien ne verrait jamais le jour tant qu'il serait Premier ministre.

Cette déclaration était destinée à attirer la frange la plus droitière de l'électorat israélien, au moment où les sondages prédisent une victoire de l'Union sioniste (centre gauche) lors du scrutin de mardi. Benyamin Nétanyahou a été interviewé sur le sujet par le site d'information NRG. Interrogé sur l'impossibilité d'assister à la création d'un Etat palestinien s'il restait chef du gouvernement, Benyamin Nétanyahou a simplement répondu "effectivement".

"A Jérusalem, des milliers de nouveaux logements"

Par ailleurs, lors de son dernier déplacement de campagne dans l'une des colonies les plus contestées, aux confins des quartiers palestiniens de Jérusalem-Est et du sud de la Cisjordanie, le Premier ministre israélien a promis de continuer à construire des logements pour colons. Son but est d'empêcher une division de Jérusalem et l'établissement éventuel d'une capitale pour les Palestiniens dans sa partie orientale. 

Benyamin Nétanyahou a accusé ses adversaires aux élections parlementaires d'être prêts à une partition de la ville. "Je ne le permettrai pas. Moi et mes amis du Likoud (son parti de droite) préserverons l'unité de Jérusalem dans son intégralité", a-t-il dit à la veille du scrutin. "Nous continuerons de construire à Jérusalem, nous construirons des milliers de nouveaux logements, nous ne céderons pas malgré toutes les pressions exercées sur nous et nous continuerons à développer notre capitale éternelle", a-t-il ajouté.