L'Autorité palestinienne rejette l'accord entre Israël et les Emirats, et le qualifie de "trahison"

Cette dernière a également appelé à une "réunion d'urgence" de la Ligue arabe pour dénoncer le projet soutenu par les Etats-Unis.

Le président de l\'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, lors d\'une conférence de presse à Ramallah, en Cisjordanie, le 7 mai 2020.
Le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, lors d'une conférence de presse à Ramallah, en Cisjordanie, le 7 mai 2020. (ISSAM RIMAWI / ANADOLU AGENCY)

Un accord qui ne passe pas. L'Autorité palestinienne de Mahmoud Abbas a qualifié jeudi 13 août au soir de "trahison" de la cause palestinienne l'accord de normalisation des relations entre Israël et les Emirats arabes unis. "Les dirigeants palestiniens rejettent ce que les Emirats arabes unis ont fait. Il s'agit d'une trahison de Jérusalem et de la cause palestinienne", a indiqué dans un communiqué la direction palestinienne. Cette dernière a également appelé à une "réunion d'urgence" de la Ligue arabe pour dénoncer le projet soutenu par les Etats-Unis.

Le Hamas a également condamné et rejeté cet accord qui "ne sert pas la cause palestinienne mais est considéré comme une continuation du déni des droits du peuple palestinien", selon Hazem Qassem, porte-parole du mouvement islamiste palestinien au pouvoir dans la bande de Gaza. "Cet accord est rejeté et condamné", a-t-il ajouté.