Israël - Gaza : l'Eurovision au cœur des tensions ?

En direct de Jérusalem, Franck Genauzeau revient sur la situation qui s'est tendue début mai entre les Palestiniens et les Israéliens. 

FRANCE 2

Tout le week-end des 4 et 5 mai, une véritable escalade de la violence a été observée entre les Palestiniens et les Israéliens. "Cela va sans doute vous paraître inattendu, mais cela s'explique en partie par la tenue de l'Eurovision qui doit avoir lieu à Tel-Aviv dans huit jours. Car en menaçant le bon déroulement de l'événement, le Hamas espère peser sur les négociations entamées depuis des mois avec Israël et qui doivent aboutir à un cessez-le-feu de longue durée en échange d'un allégement du blocus sur Gaza", explique Franck Genauzeau, en direct de Jérusalem.

Le Premier ministre israélien face à un dilemme

"Le problème, c'est que dans le même temps, Benyamin Netanyahou, le Premier ministre [israélien], fraîchement réélu, essaie de composer un gouvernement et pour cela, il a besoin de son aile droite, de sa droite dure, farouchement opposée à un accord avec le Hamas", poursuit le journaliste de France 2. Et de remarquer : "Voilà donc le Premier ministre israélien face à un dilemme : frapper fort et satisfaire ses alliés ou son opinion publique, ou faire des concessions au Hamas en espérant protéger l'Eurovision, qui est aussi un enjeu d'image important pour l'État hébreu."

Le JT
Les autres sujets du JT
Des nuages de fumée après un raid aérien israélien sur la ville de Gaza, le 4 mai 2019. 
Des nuages de fumée après un raid aérien israélien sur la ville de Gaza, le 4 mai 2019.  (SAMEH RAHMI / NURPHOTO / AFP)