Israël : à Haïfa, soignants juifs et arabes coexistent dans la paix et la solidarité

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Israël : à Haïfa, soignants juifs et arabes coexistent dans la paix et la solidarité
FRANCEINFO
Article rédigé par
D.Derda, S.Gripon, C.Mraffko - franceinfo
France Télévisions

Alors que le conflit entre Israël et la Palestine s’intensifie depuis plusieurs jours, dimanche 16 mai, les soignants de l’hôpital Rambam à Haïfa (Israël) montrent qu’ils sont unis et peuvent travailler main dans la main. 

Dimanche 16 mai, le personnel soignant de l’hôpital Rambam de Haïfa (Israël) a décidé de manifester un message de paix et d’union alors que le conflit israélo-palestinien ne cesse de s’intensifier. Le slogan "les juifs et les arabes ne veulent pas être ennemis" est scandé par de nombreuses personnes, symbole d’un lieu où tout le monde parvient à vivre ensemble de manière pacifique.

Égalité et solidarité 

L’hôpital de Rambam est le plus grand du nord du pays. Les arabes israéliens représentent plus du tiers du personnel soignant et tout le monde coexiste sans aucun souci, que cela soit médecin ou patient. "Quand je parle aux malades, je ne demande pas quel est leur religion, d’où ils viennent, de quelle ville, de quel village… Pour moi ce sont tous des êtres humains qui doivent être soignés", confie le docteur Adi Elias, médecin arabe israélien. L’ambiance est détendue lors des moments de pause entre les soignants. Des liens se tissent. "On célèbre les fêtes des uns et des autres, on s’invite aux mariages, pour les grandes occasions. On vit comme une famille", explique Elena Tselniker, infirmière juive israélienne.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Israël-Palestine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.