Attaque de l'Iran contre Israël : la "grande majorité" des tirs iraniens a été interceptée, annonce l'armée de l'Etat hébreu

France Télévisions
Publié Mis à jour
franceinfo samedi 13 avril
Selon Tsahal, l'Iran a tiré samedi soir plus de 200 drones et missiles sur Israël.

Ce qu'il faut savoir

Ce direct est terminé.

Le conflit entre Israël et le Hamas s'étend à la région, samedi 13 avril"La grande majorité" des tirs iraniens a été interceptée par Israël, a annoncé dimanche, peu après 2 heures du matin (heure de Paris), l'armée de l'Etat hébreu. Selon cette dernière, l'attaque reste "en cours", alors que Téhéran a tiré plus de 200 drones et missiles. Tsahal a fait état de "dégâts mineurs" sur une base militaire. "Il n'y a qu'une petite fille qui a été blessée et nous espérons qu'elle se rétablira", a ajouté Daniel Hagari, porte-parole de l'armée israélienne.

Une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU dimanche. L'Etat hébreu a réclamé cette réunion "afin de condamner sans équivoque l'Iran", rapporte The Times of Israel. Il souhaite également que le corps des Gardiens de la Révolution islamique soit classé "comme organisation terroriste". Le patron de l'ONU, Antonio Guterres, a condamné "une grave escalade".

Les Etats-Unis aident Israël à se défendre. Un officiel américain a confirmé à la chaîne ABC News que les forces américaines avaient détruit des drones iraniens. Sur X, le président américain, Joe Biden, a répété le soutien "inébranlable" de son pays envers Israël. De son côté, le Royaume-Uni a déclaré qu'il intercepterait "si nécessaire" toute attaque aérienne. 

Le Hezbollah libanais et les houthis, alliés de l'Iran, ont aussi attaqué Israël. Alors que le mouvement terroriste libanais, allié de l'Iran, a visé le territoire syrien annexé par Israël en 1981, les rebelles yéménites houthis ont lancé des drones vers Israël en "coordination" avec l'Iran.

Israël, le Liban et l'Irak ferment leur espace aérien. L'Etat hébreu a fermé son espace aérien depuis 23h30 (heure de Paris) et dénoncé une "escalade grave et dangereuse", selon le porte-parole de l'armée israélienne. L'Irak et le Liban, pays frontaliers de l'Iran, ont aussi annoncé la fermeture de leur espace aérien et la suspension du trafic aérien.

La France condamne l'attaque iranienne. "En décidant d'une telle action sans précédent, l'Iran franchit un nouveau palier dans ses actions de déstabilisation et prend le risque d’une escalade militaire", a affirmé Stéphane Séjourné, le ministre des Affaires étrangères français, sur X. L'Italie suit "avec attention et préoccupation" la situation au Proche-Orient, déclare son homologue italien, Antonio Tajani, sur le même réseau social. "Personne ne veut voir de nouveau bain de sang", dit de son côté le Premier ministre britannique, Rishi Sunak.

Les écoles israéliennes fermées pour raisons de sécurité. Avant même l'attaque iranienne,Israël avait décidé, à compter de dimanche, premier jour de la semaine en Israël, que "les activités d'enseignement, les voyages et les sorties" scolaires ou périscolaires sont suspendues, a déclaré dans une allocution vidéo le porte-parole de l'armée, Daniel Hagari. Benyamin Nétanyahou, avait assuré qu'Israël s'était préparé à "l'éventualité d'une attaque directe de l'Iran"

Le Live

L'actu en continu
  • Avatar
    Avatar
    le point sur l'actu
    Il y a 0 sec
    #ISRAEL_PALESTINE Voici le résumé de l'attaque sans précédent menée par l'Iran contre Israël, ce samedi soir :
    • L'Iran a lancé plus de 200 drones et missiles contre Israël en réponse à une frappe contre son consulat à Damas, début avril, imputée à Israël. Il s'agit de la première attaque directe jamais menée par la République islamique contre le territoire israélien.
    • Les alliés de l'Iran, le Hezbollah libanais et les rebelles yéménites houthis, ont aussi mené des attaques anti-israéliennes. Le premier a tiré des roquettes sur le Golan, territoire syrien occupé par Israël, et les seconds ont lancé des drones en direction du territoire israélien.
    • L'attaque iranienne était toujours en cours, à 2h26 (heure de Paris), mais "la grande majorité" des projectiles a été interceptée par Israël et ses alliés. L'armée israélienne évoque "des dégâts mineurs" sur"une base militaire mais sans faire de victimes". L'agence officielle iranienne Irna a, elle, fait état de "sérieux dégâts". Une fillette a été prise en charge par les secours, a précisé Tsahal.
    Une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU est prévue dimanche, après une demande israélienne en ce sens.
    Ce direct est terminé. Il reprendra à 7 heures.
  • Avatar
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #ISRAEL_PALESTINE Des milliers de personnes se sont rassemblées dans les principales villes d'Iran pour saluer et soutenir l'attaque sans précédent lancée plus tôt contre Israël, l'ennemi juré de la République islamique depuis 45 ans. "Mort à Israël", "Mort à l'Amérique", ont scandé ces manifestants.
    editor-image
    (Fatemeh Bahrami / ANADOLU / AFP)
  • Avatar
    Avatar
    alerte franceinfo
    Il y a 0 sec
    #ISRAEL_PALESTINE Le Conseil de sécurité de l'ONU tiendra dans les prochaines heures une réunion d'urgence pour évoquer l'attaque iranienne contre Israël, après une demande de l'Etat hébreu en ce sens.
  • Avatar
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #ISRAEL_PALESTINE "Il y a suffisamment d'essence, les stations-service et les réservoirs sont pleins et les gens n'ont aucune raison de s'inquiéter", a déclaré le ministère iranien du pétrole aux médias d'Etat. De nombreux habitants ont afflué vers les stations-service, formant des files d'attente de plusieurs kilomètres à Téhéran et dans d'autres grandes villes, selon des vidéos postées sur les médias sociaux.
  • Avatar
    Avatar
    Mathilde Goupil
    franceinfo Il y a 0 sec
    #ISRAEL_PALESTINE Bonsoir @DeQuoiMeMèleJe, l'"axe de la résistance", qui rassemble des mouvements et pays opposés aux Etats-Unis et à Israël, réunit l'Iran, la Syrie, des groupes armés tels que le Hezbollah au Liban, des milices chiites en Irak, en Afghanistan et au Pakistan, ainsi que le Hamas palestinien et les rebelles houthis au Yémen.
  • Avatar
    Avatar
    DeQuoiMeMèleJe
    Il y a 0 sec
    #ISRAEL_PALESTINE En dehors de la Syrie et du Hezbollah, quels sont les alliés de l'Iran dans la région ?
  • Avatar
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #ISRAEL_PALESTINE L'ambassadeur d'Israël auprès des Nations unies, Gilad Erdan, demande à son homologue maltais, pays qui dirige actuellement le Conseil de sécurité des Nations unies, de "convoquer immédiatement une réunion du Conseil de sécurité afin de condamner sans équivoque l'Iran", rapporte The Times of Israel. Il souhaite également que le corps des Gardiens de la Révolution islamique soit classé "comme organisation terroriste".
  • Avatar
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #ISRAEL_PALESTINE L'attaque de l'Iran est encore "en cours", assure l'armée israélienne. Il n'y a qu'un seul blessé recensé, une fillette de 10 ans (et non un petit garçon, comme l'avaient annoncé les secours israéliens un peu plus tôt), selon l'armée.
  • Avatar
    Avatar
    alerte franceinfo
    Il y a 0 sec
    #ISRAEL_PALESTINE L'Iran a tiré plus de 200 drones et missiles vers Israël, selon l'armée israélienne, qui assure avoir intercepté "la grande majorité" des projectiles. Une de ses bases militaires a néanmoins subi des "dégâts mineurs", selon elle.
  • Avatar
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #ISRAEL_PALESTINE L'armée de l'air jordanienne a intercepté et abattu des dizaines de drones iraniens qui violaient son espace aérien et se dirigeaient vers Israël, ont appris Reuters et Haaretz.