Guerre Israël-Hamas : Elon Musk visite un kibboutz en compagnie de Benyamin Netanyahou

Le miliardaire américain Elon Musk était en Israël lundi, quelques jours après avoir été accusé de "propager la haine antisémite" par la Maison Blanche.
Article rédigé par France Info
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Elon Musk à Kfar Aza en Israël, 27 novembre 2023 (AMOS BEN GERSHOM/ISRAEL GPO / MAXPPP)

L’heure serait-elle au repentir pour Elon Musk ? Le propriétaire du réseau social X, anciennement Twitter, était en Israël lundi 27 novembre, en compagnie du premier ministre Benyamin Nétanyahou. Quelques jours après avoir été accusé par la Maison Blanche de "propager la haine antisémite", il s’est rendu sur les lieux des massacres du 7 octobre.

Gilet pare-balles glissé sous sa veste de costume, Elon Musk est entré dans les maisons carbonisées de Kfar Aza, l'un des kibboutz les plus touchés par les attaques du Hamas. Accompagné du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou, le milliardaire américain sort son téléphone et filme les habitations dévastées. Impacts de munitions, façades noircies : sur les images diffusées par le gouvernement israélien, on voit le chef d'entreprise, l'air grave qui écoute le récit du massacre.

"Il faut mettre un terme à la propagande qui forme les gens à devenir des meurtriers", lance Elon Musk comme un changement de pied, dix jours après avoir été accusé par la Maison Blanche de "propager la haine antisémite", pour avoir repris à son compte un message conspirationniste posté par un internaute. Partisan de la dérégulation des réseaux sociaux au nom de la liberté d'expression, Elon Musk doit aussi rencontrer le président israélien pour évoquer la lutte contre l'antisémitisme en ligne.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.