Guerre à Gaza : Israël affirme "enquêter" sur la mort d'un agent du Quai d'Orsay lors d'un bombardement à Rafah

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Bombardements israéliens : un agent du Quai d’Orsay est mort à Rafah
Article rédigé par France 2 - A. Vahramian, H. Nalbandian, M. Benoliel, A. Depoortere
France Télévisions
France 2
Un agent du Quai d’Orsay est mort lors d'un bombardement de l'armée israélienne à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza. Paris demande que lumière soit faite.

L'armée israélienne a promis de faire la lumière sur la mort d'un agent du Quai d'Orsay, samedi 16 décembre, à Rafah, au sud de la bande de Gaza. L'homme, dont l'identité n'a pas été révélée, travaillait pour la France depuis 2022 et avait été blessé lors d'un bombardement de l'armée israélienne sur une habitation mercredi, a annoncé le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

"Tsahal est en train de vérifier et d’enquêter sur cette tragédie et dès que nous aurons tous les éléments et les détails, nous les ferons parvenir aux autorités françaises", a affirmé dimanche un porte-parole de l'armée israélienne, Olivier Rafowicz, lors d'une rencontre avec la ministre des Affaires étrangères française, Catherine Colonna.

En visite en Israël, la ministre a demandé "de faire toute la lumière sur les circonstances de ce bombardement". "J'ai demandé à Eli Cohen, le ministre des Affaires étrangères, de me répondre rapidement", a-t-elle précisé. Dimanche matin, l’armée israélienne est venue présenter ses condoléances à la ministre des Affaires étrangères. "Je voudrais, au nom de Tsahal, exprimer nos condoléances pour l’incident tragique", a dit Olivier Rafowicz. L’institut français de Gaza avait déjà été touché par un bombardement le mois dernier, sans que des victimes soient à déplorer. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.