Guerre entre Israël et le Hamas : Benyamin Nétanyahou dissout le cabinet de guerre

Les médias israéliens avaient rapporté plus tôt lundi que le Premier ministre, Benjamin Nétanyahou, avait annoncé la dissolution de ce groupe restreint lors d'une réunion du cabinet de sécurité dimanche.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le Premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, à Jérusalem, le 5 juin 2024. (GIL COHEN-MAGEN / AFP)

L'information, d'abord relayée par des médias israéliens, a été confirmée à la mi-journée. Un porte-parole du bureau du Premier ministre israélien a déclaré, lundi 17 juin, que le cabinet de guerre, créé après l'attaque du 7 octobre menée par le mouvement palestinien Hamas en Israël, a été dissous par Benyamin Nétanyahou. Cette annonce survient huit jours après la démission du centriste Benny Gantz de ce cabinet de guerre.

Le cabinet de sécurité prend le relais

"Le cabinet de guerre était une condition préalable à la création de ce gouvernement d'unité nationale", a déclaré David Mencer, un des porte-paroles du bureau du Premier ministre. "Avec le départ de Benny Gantz du gouvernement, le cabinet n'est plus nécessaire, ses fonctions seront reprises par le cabinet de sécurité", a-t-il ajouté, lors d'un point de presse. Le cabinet de sécurité, qui comprend neuf ministres en plus de Benyamin Nétanyahou, est désormais le principal organe à prendre les décisions relatives à la guerre avec le Hamas.

Selon des commentateurs, cette dissolution est également destinée à couper l'herbe sous le pied des ministres d'extrême droite Itamar Ben-Gvir et Bezalel Smotrich, qui voulaient participer au cabinet de guerre depuis le début du conflit.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.