Cet article date de plus d'un an.

Gaza : Israël mène de nouvelles frappes dans l'enclave palestinienne, affirmant viser le Hamas en réponse à des ballons incendiaires

Aucune victime civile n'avait été signalée dans la nuit. Selon les pompiers israéliens, des engins incendiaires lancés depuis Gaza ont déclenché quatre incendies vendredi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La ville de Gaza, dans l'enclave palestinienne du même nom, le 27 juillet 2021. (SAID KHATIB / AFP)

L'armée israélienne a annoncé avoir mené des frappes aériennes dans la bande de Gaza, affirmant viser des cibles du Hamas, dans la nuit du vendredi 6 au samedi 7 août. Aucun blessé n'avait été signalé samedi matin.

Dans son communiqué, l'armée israélienne dit avoir visé "une infrastructure militaire du Hamas et un site de lancement de roquettes", ce dernier étant situé "à proximité de zones civiles".

Un cessez-le-feu en vigueur depuis le 21 mai

Elle dit avoir agi "en réponse aux lancers continus de ballons incendiaires depuis Gaza en direction d'Israël". Vendredi, les pompiers israéliens ont rapporté le déclenchement de quatre incendies dans une région proche de la bande de Gaza, sans faire de victimes. Leurs experts ont attribué les sinistres à des ballons incendiaires lancés depuis l'enclave palestinienne. Israël avait déjà frappé Gaza le 25 juillet, justifiant déjà son action par le même motif. 

Un cessez-le-feu est en vigueur depuis le 21 mai, après onze jours durant lesquels des frappes israéliennes avaient tué 260 Palestiniens à Gaza, selon les autorités locales, et des tirs de roquettes palestiniennes avaient tué 13 personnes en Israël, selon la police et l'armée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Israël-Palestine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.