Cisjordanie : Israël approuve près de 4 500 logements dans des colonies

Aujourd'hui, environ 475 000 colons israéliens résident en Cisjordanie, où vivent 2,9 millions de Palestiniens.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Des ouvriers travaillent sur de nouvelles constructions dans une colonie du gouvernorat d'Hébron, en Cisjordanie, le 8 mai 2022. (HAZEM BADER / AFP)

Israël a approuvé jeudi 12 mai près de 4 500 logements dans des colonies en Cisjordanie, territoire palestinien occupé depuis 1967 par l'Etat hébreu. Plus de 2 700 de ces logements ont reçu un feu vert pour une installation définitive, selon l'organisation israélienne anticolonisation "La paix maintenant".

Aujourd'hui, environ 475 000 colons israéliens résident en Cisjordanie, où vivent 2,9 millions de Palestiniens. La colonisation israélienne, illégale au regard du droit international, s'est poursuivie sous tous les gouvernements israéliens depuis 1967.

Elle s'est accélérée ces dernières années sous l'impulsion de l'ancien Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu. Son successeur Naftali Bennett, ancien dirigeant d'une organisation de colons, est depuis juin 2021 à la tête d'une coalition hétéroclite allant de la droite radicale à des partis de gauche.

"Une paix future encore plus difficile à atteindre"

Sa ministre de l'Intérieur, Ayelet Shaked, une de ses proches, a estimé jeudi sur Twitter qu'il s'agissait d'un "jour de fête pour le mouvement de colonisation en Judée et Samarie", le terme utilisé par les autorités israéliennes pour parler de la Cisjordanie.

"C'est une mauvaise nouvelle pour Israël et cela renforce l'occupation, rendant une paix future encore plus difficile à atteindre", a de son côté commenté Hagit Ofran, de l'ONG "La paix maintenant" qui suit de près l'évolution de la colonisation israélienne. "C'est décevant que ce gouvernement qui avait promis du changement suive des politiques similaires à celles du gouvernement Netanyahu", a-t-elle ajouté.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Israël-Palestine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.