Irak: au moins 34 morts dans un attentat suicide

Un kamikaze a fait détoner un minibus chargé d'explosifs contre un barrage routier.

Des Irakiens sur la scène d\'un attentat près d\'un marché de Bagdad (Irak), le 7 mars 2014.
Des Irakiens sur la scène d'un attentat près d'un marché de Bagdad (Irak), le 7 mars 2014. (ALI AL-SAADI / AFP)

Un kamikaze a fait détoner un minibus chargé d'explosifs contre un barrage routier en Irak, dimanche 9 mars. Au moins 34 personnes ont été tuées dans cet attentant et des dizaines de véhicules qui attendaient pour traverser, ont été endommagés.

L'explosion du minibus s'est produite à un moment de grande affluence, à l'entrée nord de la ville de Hilla, chef-lieu de la province de Babil, à 95km au sud de Bagdad, et a fait 120 blessés. La chaîne de télévision publique Al-Iraqiya a affirmé que deux de ses employés, MouthannaAbdulhussein et KhaledAbedThamer, figuraient parmi les tués.

Un autre barrage, à Abou Ghraïb, à l'ouest de Bagdad, a été visé par une fusillade dans laquelle des hommes armés ont abattu au moins deux soldats et en ont blessé un autre. Un colonel de police et deux policiers ont par ailleurs péri dans trois attaques au nord de Bagdad.