Cet article date de plus de dix ans.

François Fillon a estimé mardi que le "silence" du Conseil de sécurité de l'Onu sur la Syrie devenait "insupportable"

Le président syrien Bachar El-Assad "a franchi toutes les limites", a -t-il ajouté sur Europe 1."La France a déposé avec d'autres pays européens une proposition de résolution devant le Conseil de sécurité des Nations unies qui est bloquée par la Russie et la Chine", a rappelé le Premier ministre. "Ca n'est plus acceptable", a-t-il poursuivi.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le régime syrien est "dans une fuite en avant", a déclaré mardi François Fillon (AFP Pierre Verdy)

Le président syrien Bachar El-Assad "a franchi toutes les limites", a -t-il ajouté sur Europe 1.

"La France a déposé avec d'autres pays européens une proposition de résolution devant le Conseil de sécurité des Nations unies qui est bloquée par la Russie et la Chine", a rappelé le Premier ministre. "Ca n'est plus acceptable", a-t-il poursuivi.

Selon lui, les attaques qui ont visé lundi l'ambassade de France, des "agressions extrêmement violentes", montrent que le régime syrien est "dans une fuite en avant".

Lundi soir, Hillary Clinton, la secrétaire d'Etat américaine, a elle estimé que . "Il a échoué à honorer ses promesses, il a recherché et accepté l'aide de l'Iran (...) pour réprimer son peuple", a-t-elle dit.

Des manifestants soutenant le régime syrien ont attaqué lundi , pour dénoncer la visite de leurs ambassadeurs dans la ville rebelle de Hama (centre), provoquant la colère de Washington et de Paris.


Pour Clinton, Assad n'est plus légitime

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Proche-orient

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.