Egypte : découverte de la tombe d'une reine pharaonique jusque là inconnue

La tombe a été mise au jour au sud-ouest du Caire, sur le site d'Abou Sir, qui comprend plusieurs pyramides de pharaons de la Ve dynastie. 

La pyramide de Neferefre sur le site archéologique d\'Abou Sir en Egypte, le 26 mars 2009. 
La pyramide de Neferefre sur le site archéologique d'Abou Sir en Egypte, le 26 mars 2009.  (ALFREDO DAGLI ORTI / THE ART ARCHIVE / AFP)

Cette reine était jusqu'alors inconnue. Des archéologues tchèques ont découvert, en Egypte, la tombe de "Khant Kaous III", épouse d'un pharaon de la Ve dynastie, a annoncé, dimanche 4 janvier le ministère égyptien des Antiquités.

La tombe a été mise au jour au sud-ouest du Caire, sur le site d'Abou Sir, qui comprend plusieurs pyramides de pharaons de la Ve dynastie, qui régna sur la Haute Egypte  il y a quelque 4 500 ans, aux alentours de 2 500 ans avant Jésus-Christ. La tombe en elle-même daterait du milieu de la Ve dynastie (2494-2345 av.JC). Les archéologues y ont trouvé des ustensiles de la vie quotidienne, 24 en calcaires et quatre autres en cuivre, ainsi que des inscriptions murales faites par les ouvriers de la tombe, comprenant notamment le nom et les titres de la reine.

Cette découverte "va permettre de nous éclairer sur certains aspects inconnus de la Ve dynastie, qui avec la IVe dynastie a été témoin de la construction des premières pyramides", a précisé le ministre des Antiquités Mamdouh al-Damaty dans un communiqué.