Cet article date de plus de six ans.

Bousculade à La Mecque : les autorités saoudiennes ont annoncé l'ouverture d'une enquête rapide et transparente

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Bousculade à La Mecque : les autorités saoudiennes ont annoncé l'ouverture d'une enquête rapide et transparente.
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le drame a fait plus de 700 morts, jeudi 24 septembre, quand deux groupes de fidèles se sont retrouvés face à face au même endroit, pour une raison inconnue.

Dès ce 25 septembre, les fidèles ont repris leur pèlerinage à La Mecque. Dès l'aube, ils se pressaient pour participer au rituel de la lapidation de Satan. Tous avaient en tête l'énorme bousculade de jeudi, qui a fait plus de 700 morts.

"Ce qui s'est passé est une catastrophe. Nous sommes choqués. Mais on ne peut rien faire. C'était leur sort, leur destinée", déclare Lolo Omar, une Erythréenne. "J'ai très peur, mais je dois continuer, c'est très important pour moi", ajoute une autre fidèle. Le gouvernement saoudien a promis une enquête rapide et transparente. Les autorités veulent comprendre comment une telle tragédie a pu se produire.

L'organisation sera entièrement revue

Le drame s'est déroulé à cinq kilomètres de La Mecque, dans la vallée de Mina à l'intersection de deux rues. Depuis des années, les autorités tentent de canaliser la foule pour améliorer la sécurité. Hier, pour une raison inconnue, deux groupes se sont retrouvés face à face au même endroit.

Dans une intervention, le roi Salman a reconnu que les services de sécurité avaient une part de responsabilité dans le drame, et a annoncé une révision totale de l'organisation et de la sécurisation des lieux.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.