Prix Nobel de la paix : l'activiste yézidie Nadia Murad et le gynécologue congolais Denis Mukwege récompensés

Denis Mukwege a passé sa vie à soigner les femmes violées dans les conflits en République démocratique du Congo. Nadia Murad, capturée et violée par l'Etat islamique en Irak, est une jeune activiste des droits de l'homme et de la cause des femmes.

L\'activiste yézidie Nadia Murad à la tribune des Nations unies à New York, le 9 mars 2017.
L'activiste yézidie Nadia Murad à la tribune des Nations unies à New York, le 9 mars 2017. (KENA BETANCUR / AFP)

Le gynécologue congolais Denis Mukwege et la jeune activiste yézidie Nadia Murad ont reçu le prix Nobel de la paix, vendredi 5 octobre. Ils sont récompensés pour leurs combats contre les viols de guerre.

Nadia Murad, âgée de 25 ans, a été capturée et violée par l'Etat islamique en Irak. Depuis, elle est une activiste des droits de l'homme et de la cause des femmes. Aujourd'hui encore, Nadia Murad, tout comme son amie Lamia Haji Bachar, avec laquelle elle obtenait en 2016 le prix Sakharov du Parlement européen, n'a de cesse de répéter que plus de 3 000 Yézidies sont toujours portées disparues, dont certaines sont probablement encore captives.

Connu sous le nom de "l'homme qui répare les femmes", Denis Mukwege, âgé de 63 ans, a passé sa vie à soigner les femmes violées dans les conflits en République démocratique du Congo. En 2014, il a déjà reçu le Sakharov du Parlement européen.