Le prix Nobel d'économie attribué à trois spécialistes de l'économie expérimentale, David Card, Joshua D. Angrist et Guido W. Imbens

Leurs travaux "nous ont apporté de nouvelles idées sur le marché du travail et montré quelles conclusions peuvent être tirées d'expériences naturelles en termes de causes et de conséquences", selon le jury Nobel.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
David Card, de l'université de Californie, Joshua D. Angrist, du Massachusetts Institute of Technology, et Guido W. Imbens, de l'Université de Stanford, sont récompensés pour le prix Nobel de l'Economie.  (CLAUDIO BRESCIANI / TT NEWS AGENCY / AFP)

C'est le dernier Nobel de la saison. L'Académie royale des sciences de Suède a décerné le prix d'économie à trois spécialistes de l'économie expérimentale, le Canadien David Card, l'Américano-Israélien Joshua Angrist et l'Américano-Néerlandais Guido Imbens, lundi 11 octobre.

Le trio "nous a apporté de nouvelles idées sur le marché du travail et montré quelles conclusions peuvent être tirées d'expériences naturelles en termes de causes et de conséquences", a salué le jury Nobel.

Pour une première moitié, le prix récompense David Card, né en 1956, "pour ses contributions empiriques à l'économie du travail". A l'aide d'expériences naturelles, il a analysé les effets du salaire minimum, de l'immigration et de l'éducation sur le marché du travail. Les résultats de ses recherches ont notamment montré que l'augmentation du salaire minimum n'entraîne pas nécessairement une diminution des emplois.

Joshua Angrist, 61 ans, et Guido Imbens, 58 ans, ont, eux, conjointement été récompensés "pour leurs contributions méthodologiques à l'analyse des relations de cause à effet".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Prix Nobel 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.