VIDEO. Prise d'otages à Sydney : l'Australie face au terrorisme islamiste

L'Australie participe depuis le mois de septembre à la coalition internationale contre l'organisation de L'Etat islamique. Ses avions bombardent les positions des jihadistes depuis une base des Emirats Arabes Unis.

AMBROISE BOULEIS - FRANCE 2

Une prise d'otages dans un café de Sydney, lundi 15 septembre, par un militant islamiste radical d'origine iranienne, a fait trois morts, deux otages, selon les médias australiens. Pourquoi l'Australie est-elle visée par le terrorisme islamiste ? Le pays, dirigé par Tony Abott, participe depuis le mois de septembre à la coalition internationale contre l'organisation Etat islamique. Ses avions bombardent les positions des jihadistes depuis une base des Emirats arabes unis.

Plusieurs fois, les combattants de l'Etat islamique se sont adressés à l'Australie en menaçant leur Premier ministre. Des appels à des actions terroristes, émanant de jeunes australiens jihadistes trouvent parfois échos sur le sol australien. Ils seraient actuellement 70 Australiens à se battre au sein de l'organisation terroriste.

En septembre, deux policiers australiens ont été poignardés par un jeune homme soupçonné d'être proche du groupe jihadiste. En riposte, les coups de filet se multiplient dans le milieu islamiste et la loi est durcie sur le territoire contre les voyages à l'étranger : 10 ans de prison sont prévus pour un aspirant jihadiste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un officier de police traverse Martin Place près du café Lindt où les otages sont détenus, dans le centre de Sydney (Australie), le 15 Décembre, 2014
Un officier de police traverse Martin Place près du café Lindt où les otages sont détenus, dans le centre de Sydney (Australie), le 15 Décembre, 2014 (JASON REED / REUTERS )