Cet article date de plus de dix ans.

Présidentielle au Sénégal : Macky Sall appelle toute l'opposition à se rallier derrière lui

D'après les premiers résultats officiels, Abdoulaye Wade est en tête avec 34,85% des voix, talonné par son ex-Premier ministre Macky Sall avec 26,57%. Ce dernier souhaite rassembler au second tour pour battre le président sortant.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Selon la Commission nationale de recensement des votes à Dakar, Abdoulaye Wade mène la course : 942.546 voix, soit 34,85% des suffrages. Mais le président sortant, contraint à un second tour, pourrait bien chuter si, comme le demande Macky Sall, toute l'opposition fait front contre lui.

Car en additionnant les voix des deux challengers, Macky Sall et Moustapha Niasse, également ex-Premier ministre, on obtient un score supérieur à celui de M. Wade. L'appel à l'union de Macky Sall est donc logique, en vue du second tour.

Pour s'attirer les bonnes grâces de l'opposition, Macky Sall promet notamment une réforme constitutionnelle : il ferait passer la durée du mandat présidentiel à cinq ans, renouvelable une seule fois. Abdoulaye Wade, lui, brigue un troisième mandat. Le challenger salue aussi le mouvement "Y'en a marre", né en 2011, et son "esprit civique et sa contribution décisive à la mobilisation de la jeunesse sénégalaise" .

Le second tour pourrait avoir lieu le 18 mars. Pour le premier tour, le taux de participation avait atteint 51,6%.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.