Cet article date de plus de huit ans.

Premier "pardon" du pape pour les scandales de pédophilie

"Honte", "regret", "remords". Les victimes ont dû jusqu'à présent se contenter de ces mots, alors qu'elles n'attendaient qu'une chose : les excuses formelles de Benoît XVI. Le souverain pontife a ainsi, pour la première fois ce matin, explicitement demandé "pardon" pour "l'abus à l'égard des petits".
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Sa demande de pardon, Benoît XVI l'a lâchée ce matin, alors qu'il célébrait la clôture de l'année sacerdotale, place Saint-Pierre à Rome, devant quelque 15.000 prêtres.

Verbatim : "*Il est arrivé que, proprement au cours de cette année de joie pour le
sacrement du sacerdoce, sont venus à la lumière les péchés des prêtres - en
particulier l'abus à l'égard des petits, où le sacerdoce chargé de témoigner de
la prévenance de Dieu à l'égard de l'homme se trouve retourné en son contraire (...) Nous demandons avec insistance pardon à Dieu et aux personnes impliquées,
alors que nous entendons promettre de faire tout ce qui est possible pour que de
tels abus ne puissent jamais plus survenir".

*

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.