Cet article date de plus de huit ans.

Plus de sept milliards de tonnes de charbon brûlées en 2012

Le chiffre est impressionnant. 7,7 milliards de tonnes de charbon consommées en 2012 dans le monde, selon les données de l'Agence internationale de l'énergie. Et cette consommation continue d'augmenter, même si elle tend à se ralentir. Etat des lieux.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Afrique
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
La centrale allemande au lignite de Boxberg. (JOHN MACDOUGALL / AFP)
La consommation de charbon devrait augmenter de 2,3% par an jusqu’en 2018. Ce chiffre marque un léger recul par rapport aux précédentes prévisions, mais traduit toujours une forte dépendance du monde au charbon.

Dans son rapport annuel sur l'énergie fossile la plus émettrice de gaz à effet de serre, l’Agence internationale de l'Energie (AIE) prévoit une croissance annuelle de 2,3% de la demande mondiale d'ici 2018, contre 2,6% lors de ses précédentes estimations. «Malgré un rythme de croissance légèrement plus lent, le charbon prendra une part plus importante de la croissance de la demande mondiale d'énergie que le pétrole et le gaz, poursuivant une tendance observable depuis plus d'une décennie», souligne l'AIE.
 
Cette légère baisse de la croissance de la consommation de charbon a deux causes principales: l’effort de la Chine qui tente de limiter ses rejets polluants en diversifiant ses sources d'énergie et le transfert de la consommation américaine du charbon vers le gaz de schiste. «Alors que la Chine comptera pour près de 60% dans la demande mondiale au cours des cinq prochaines années, les efforts du gouvernement pour encourager l'efficacité énergétique et de diversifier la production d'électricité entraînent un ralentissement de la hausse de la demande mondiale», précise l’AIE.

Le charbon insoutenable pour l'environnement
Avant ce ralentissement, le charbon a connu un véritable boom entre 2007 et 2012. Sa consommation a augmenté durant cette période de 3,4% par an, plus que les autres énergies fossiles. «Plus des trois cinquièmes de la hausse des émissions mondiales de CO2 depuis 2000 viennent de la combustion du charbon pour produire de l'électricité et de la chaleur», rappelle l'AIE. Ramené en poids, le chiffre est impressionnant. En 2012, ce sont quelque 7,7 milliards de tonnes de charbon qui ont été consumées dans le monde, soit 170 millions de tonnes de plus sur un an. Plus de 47% de cette consommation est réalisée par la Chine.

La consommation mondiale de charbon a augmenté de 37% entre 2000 et 2008. Une consommation tirée par la croissance de la demande des pays asiatiques, Chine et Inde en particulier, ainsi que par la forte hausse de la demande mondiale d'électricité. Le charbon assure en effet 40% de la production mondiale d'électricité, taux largement supérieur en Chine (80%) et en Inde (68%), précise l'IFP Energies nouvelles qui publie de nombreuses données sur l'économie du charbon.

«Qu'on le veuille ou pas, le charbon est là pour durer», prévient la patronne de l'AIE, Maria van der Hoeven. «Le charbon est abondant et sa géopolitique est stable. Les usines utilisant le charbon sont bien intégrées dans les réseaux existants. Avec des avantages de ce type, il est facile de voir pourquoi la demande de charbon continue de croître. Mais il est également important de souligner que le charbon dans sa forme actuelle est tout simplement insoutenable» pour l'environnement, ajoute la responsable.
 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.