Vidéo Trains à l'arrêt, vols annulés, voitures dans le fossé... Les Pays-Bas frappés par leur première tempête de neige depuis dix ans

La dernière fois, c'était en janvier 2010. Le gouvernement néerlandais demande aux habitants de limiter leurs déplacements.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Des gens poussent leurs voitures dans la neige, le 7 février 2021, à Haarlem (Pays-Bas). (VINCENT JANNINK / ANP)

Ils n'avaient pas vu cela depuis dix ans. Les Pays-Bas ont été frappés, dimanche 7 février, par une forte tempête de neige, la première depuis 2010. La plupart des régions étaient recouvertes de 5 à 10 cm de neige, mais le manteau blanc atteignait 30 cm d'épaisseur par endroits, selon la chaîne de télévision publique NOS.

Résultat : tout le trafic ferroviaire dans le pays a été interrompu jusqu'à dimanche midi au moins, a annoncé l'opérateur ferroviaire NS. De nombreux vols ont également été annulés... Une petite centaine de voitures ont par ailleurs dû être sorties de la route après avoir glissé sur la neige, selon l'autorité néerlandaise des infrastructures, qui conseille aux automobilistes d'éviter de se déplacer.

Une photo tweetée par des autorités locales montrait même un chasse-neige tombé dans un fossé. Quant au gouvernement néerlandais, il a fermé pour plusieurs jours tous les centres de dépistage du Covid-19.

L'agence météorologique néerlandaise KNMI a émis une alerte "code rouge" sur l'ensemble du pays en raison de vents qui pourront atteindre 90 km/h et d'un "froid glacial".

Patinage autorisé si...

Les températures négatives ont aussi fait naître aux Pays-Bas l'espoir que les canaux gèlent, dans ce pays fondu de patinage sur glace. Le Premier ministre, Mark Rutte, a annoncé que le patinage serait autorisé si les canaux gelaient pour la première fois depuis 2019, tout en rappelant aux Néerlandais la nécessité de respecter la distanciation sociale et de ne pas faire de chute pour ne pas encombrer des hôpitaux déjà surchargés.

Les espoirs de pouvoir organiser pour la première fois depuis 1997 une course mythique de patinage de vitesse, très apprécié aux Pays-Bas, ont toutefois été refroidis, en raison des restrictions liées au coronavirus. L'Elfstedentocht, un marathon de 200 kilomètres sur les canaux gelés qui traverse 11 villes, n'a pas eu lieu depuis plus de deux décennies en raison du changement climatique.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.