Cet article date de plus d'un an.

Pays-Bas : un projet pilote de chauffage à l’hydrogène

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min
Pays-Bas : un projet pilote de chauffage à l’hydrogène
Article rédigé par France 3 - M. Ide, S. Wohlfohrt, M. Wegnez
France Télévisions
France 3
Dans une petite ville des Pays-Bas, les habitants ont troqué leur chaudière au gaz contre une à l’hydrogène. Une transition indolore qui fonctionne et qui pourrait bien servir d’exemple.

A l’est des Pays-Bas, Lochem est une ville pionnière. Elle a été l’une des premières en Europe à proposer à ses habitants à se chauffer à l’hydrogène. "Jusqu’à présent on a eu aucun problème, surtout avec l’eau chaude", explique Martin, qui a décidé de se débarrasser de sa chaudière au gaz naturel pour jouer les cobayes. Et pour l’installateur, cela n’a pas demandé de gros travaux. Le gestionnaire de réseau finance cette expérimentation. 

L’énergie du futur ?

Pour l’instant, seules 12 habitations bénéficient de ce projet pilote. Alors l’hydrogène est-il l’énergie du futur ? Les Pays-Bas, eux, y croient. Ici, en périphérie de Rotterdam, un électrolyseur, alimenté par de l’énergie éolienne, a été installé pour chauffer un immeuble. L’avantage de cette technologie, c’est qu’elle ne produit pas de Co2. L’inconvénient reste son prix, mais pour cet expert, l’hydrogène pourrait devenir plus abordable. "Tant qu’on ne s’y met pas, ce ne sera pas moins cher", estime ainsi Albert van der Molen, expert en innovation chez Stedin Groep. Aux Pays-Bas en tout cas, les projets se multiplient.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.