Fusillade à Utrecht : plusieurs pistes envisagées

On en sait plus sur les circonstances de l'attaque meurtrière qui a eu lieu lundi 18 mars à Utrecht aux Pays-Bas. Précisions avec l'envoyé spécial de France 3, Pascal Verdeau.

France 3

Quelques heures après la fusillade meurtrière dans un tramway à Utrecht (Pays-Bas), lundi 18 mars, les regards se tournent vers la voiture du suspect. "La police néerlandaise confirme bien ce soir que ce sont les indices trouvés à l'intérieur de la Clio rouge volée quelques heures avant la fusillade qui ont permis de remonter la trace du suspect", explique Pascal Verdeau, envoyé spécial à Utrecht.

Un casier judiciaire très lourd

L'hypothèse privilégiée reste celle d'un acte terroriste. Des perquisitions ont eu lieu dans le pays. Un deuxième homme, peut-être un complice, a été interpellé. "Le procureur, dans sa conférence de presse, a lui évoqué la piste d'un règlement de compte personnel familial, voire d'une vengeance", détaille le journaliste. L'auteur présumé de la fusillade est un citoyen turc. Il possède un casier judiciaire extrêmement chargé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des membres des forces de l\'ordre et des secours mobilisés près d\'une station de tramway d\'Utrecht (Pays-Bas), le 18 mars 2019, après des coups de feu.
Des membres des forces de l'ordre et des secours mobilisés près d'une station de tramway d'Utrecht (Pays-Bas), le 18 mars 2019, après des coups de feu. (ROBIN VAN LONKHUIJSEN / ANP / AFP)