Gaza : la levée du blocus israélien est "à portée de main", selon le chef du Hamas

Depuis plusieurs semaines, l'Egypte et l'ONU tentent de forger un cessez-le-feu durable entre Israël et le Hamas.

Ismaïl Haniyeh, le 21 août 2018, à Gaza. 
Ismaïl Haniyeh, le 21 août 2018, à Gaza.  (MAJDI FATHI / AFP)

La levée du blocus imposé par Israël à la bande de Gaza est "à portée de main", a affirmé le chef du Hamas, Ismaïl Haniyeh, mardi 21 août. Depuis plusieurs semaines, l'Egypte et l'ONU tentent de forger un cessez-le-feu durable entre Tel Aviv et la formation islamiste, après des mois de tensions et de violences. La levée du blocus israélien, qui étouffe l'enclave depuis plus d'une décennie, serait l'un des sujets de discussion.

La bande de Gaza est le théâtre, depuis le 30 mars, de manifestations le long de la frontière israélienne pour demander la levée du blocus et pour le droit au retour des Palestiniens qui ont été chassés lors de la création d'Israël, en 1948. Le territoire et ses environs ont aussi connu plusieurs échanges de tirs entre roquettes palestiniennes et frappes israéliennes, faisant redouter un nouveau conflit.

"Sur la bonne voie"

Ismaïl Haniyeh s'est exprimé devant des milliers de fidèles réunis à Gaza pour la prière de l'Aïd al-Adha, la plus importante fête musulmane. Sans mentionner explicitement un cessez-le-feu avec Israël, il a indiqué qu'un accord serait le fruit "d'un consensus national". 

Ismaïl Haniyeh a précisé qu'un accord serait appliqué avec l'aide de pays arabes, afin de garantir "la mise en œuvre de ce qui a été décidé". "Nous sommes sur la bonne voie pour mettre fin à ce blocus injuste sur Gaza, et cela non pas grâce à l'occupant, mais grâce à votre (...) résistance", a-t-il affirmé.