Pakistan : au moins 38 morts dans un attentat à la bombe

Au moins 38 personnes ont été tuées et près d'une centaine d'autres blessées dimanche dans un attentat à la bombe à Peshawar. C'est le troisième en une semaine dans ce carrefour du nord-ouest pakistanais, près de la frontière afghane.

(Umar Qayyum / Landov Maxppp)

Une voiture bourrée d'explosifs a détoné en fin de matinée dans le bazar
animé de Kissa Khwani de Peshawar, ville minée par des attentats à répétition
des talibans pakistanais. Au moins 38 morts et 90 blessés ont été recensés par les secours et la police.

"L'explosion était si puissante qu'elle nous a soufflés, moi et mon neveu,
de quelques mètres
", a confié Muhammad Sajjad, un Pakistanais de 26 ans qui
était en train d'acheter une glace lorsque la mort s'est invitée au bazar.

Il s'agit du troisième attentat à la bombe meurtrier en moins d'une semaine, à Peshawar et dans ses environs. Il y a sept jours exactement, plus de 80 personnes avaient péri dans un double attentat suicide contre une église de la ville, attaque la plus meurtrière contre la minorité chrétienne au Pakistan.

L'attentat avait été revendiqué par une faction des taliban pakistanais, mais le commandement central du principal mouvement taliban, le TTP (Tehreek-e-Taliban Pakistan) s'en était dissocié.

Des milliers de morts depuis six ans

Vendredi, ce sont au moins 18 personnes qui ont été tuées et une quarantaine d'autres blessées, à nouveau dans un attentat à la bombe, cette fois contre un autobus qui transportait des fonctionnaires dans la banlieue de Peshawar.

Ces violences dans la région de Peshawar interviennent alors que le gouvernement pakistanais a proposé des pourparlers de paix aux talibans du TTP afin de mettre un terme à six années d'insurrection ayant fait des milliers de morts dans le pays.