Attaque d'une mosquée en Norvège : la police retient la qualification terroriste

Le suspect a été interpellé, samedi, après avoir ouvert le feu sur une mosquée de la périphérie d'Oslo. Il est aussi soupçonné d'avoir assassiné sa demi-soeur. 

Des policiers devant une mosquée attaquée à Baerum (dans la banlieue d\'Oslo, en Norvège), le 10 août 2019.
Des policiers devant une mosquée attaquée à Baerum (dans la banlieue d'Oslo, en Norvège), le 10 août 2019. (TERJE PEDERSEN / AFP)

La police norvégienne a retenu, lundi 12 août, la qualification terroriste dans l'enquête sur l'attaque d'une mosquée survenue deux jours plus tôt dans la banlieue d'Oslo. Le tireur, identifié par les médias norvégien comme étant un homme de 21 ans, a fait un blessé avant d'être maîtrisé par des fidèles puis interpellé par la police.

Les qualifications d'"acte terroriste" et "homicide" ont été retenu par les autorités qui le soupçonne aussi d'avoir assassiné sa demi-soeur. En droit norvégien, cette qualification des soupçons formels est l'étape précédant une inculpation. Le suspect doit être présenté à un juge dans la journée en vue de son placement en détention provisoire. De son côté, Unni Fries, l'avocate du jeune homme, a indiqué à l'AFP que son client rejetait les accusations dont il fait l'objet.