Cet article date de plus d'onze ans.

Nokia Siemens va supprimer près d'un quart de ses effectifs d'ici fin 2013

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

L'équipementier télécoms Nokia Siemens Network, co-détenu par le Finlandais Nokia et l'Allemand Siemens, lance un plan de restructuration et va supprimer 17.000 postes dans monde d'ici fin 2013. Soit près d'un quart de ses effectifs (74.000 salariés actuellement).
Objectif : "améliorer la compétitivité". L'entreprise avait envisagé, un temps, de vendre ses parts de MSN, avant finalement d'y renoncer.

A la suite de cette annonce, l'action de Nokia gagnait 2,5% à la bourse d'Helsinki.

La société fondée en 2007 a déjà réalisé plusieurs plans sociaux.
Nokia reste le premier fabricant mondial de téléphones depuis 1998 mais sa part de marché continue de plonger, passant en un an de 39% à 24%. C'est en particulier sur le marché très lucratif des smartphones, où Nokia s'est longtemps distingué par ses innovations, que le fabricant perd du terrain aujourd'hui.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.