Nigeria : 42 morts et 100 disparus dans le naufrage d'un bateau

42 personnes sont mortes et une centaine d'autres sont portées disparues au lendemain du chavirement d'un bateau sur le fleuve Niger, dans le centre du Nigeria. Le naufrage a eu lieu vendredi mais on ne l'apprend que ce samedi.

(IDÉ)

Le bateau était manifestement surchargé. 42 personnes sont mortes et une centaine ont disparu vendredi dans le chavirement d'un bateau sur le fleuve Niger, au centre du Nigeria. On l'apprend seulement ce samedi.

Le président de l'Agence des situations d'urgence de l'Etat du Niger, Mohammed Shaba, parle du "pire accident " qu'ait connu la région ces dernières années. Il a précisé que le bateau s'était "brisé en deux " après avoir quitté le village de Malilli.

Navire surchargé

L'embarcation transportait en fort surnombre des commerçants et des biens que ces derniers avaient acheté au marché de Malilli : environ 150 personnes se trouvaient sur le navire, alors que celui-ci avait une capacité de transport de 60 personnes.

La responsable de la police de l'Etat du Niger, Diseye Nsrim, a indiqué samedi que selon les premiers éléments de l'enquête, le bateau a heurté un objet de
grande taille, peut-être un tronc d'arbre, que le pilote n'a pas vu. La surcharge, mais aussi les fortes eaux qui agitent le fleuve ont probablement aussi joué un rôle dans la catastrophe.

Des équipes sont toujours sur place, recherchant d'autres corps sur le fleuve. Au Nigeria les bateaux sont souvent mal entretenus, surtout dans les régions reculées du pays. Les compagnies tentent d'entasser un nombre excessif de passagers pour augmenter leurs recettes.