Netanyahu : "Le Hamas n'a obtenu aucune de ses demandes"

Au lendemain de la signature d'un cessez-le-feu durable entre Israël et Gaza, le Premier ministre israélien a fait une première déclaration publique dans laquelle il a énuméré les "succès" de l'opération militaire.

(Un Palestinien retourne dans sa maison détruite de Gaza ville, le 27 août © REUTERS / Suhaib salem)

 "Le Hamas n'a obtenu aucune de ses demandes ." Dans sa première déclaration publique depuis l'entrée en vigueur mardi soir d'un cessez-le-feu durable, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a assuré qu'aucun compromis n'avait été fait avec l'organisation palestinienne, "frappée durement ", selon lui.

"Le Hamas exigeait, pour signer un cessez-le-feu, un port et un aéroport à Gaza, la libération de prisonniers palestiniens, une médiation qatarie puis turque, le paiement des salaires des fonctionnaires, d'autres demandes encore... Mais il n'a rien obtenu ", a annoncé le Premier ministre qui a précisé qu'Israël avait "accepté d'aider à la reconstruction du territoire pour des raisons humanitaires mais uniquement sous [son] contrôle ".

La trêve conclue sous l'égide de l'Egypte prévoit en effet l'ouverture des points de passage entre l'Etat hébreu et l'enclave palestinienne afin d'y faire passer des secours, de l'aide humanitaire et des reconstructions.

"Aucun tir ne sera toléré"

Entouré de son ministre de la Défense, Moshé Yaalon, et du chef d'état-major, Benjamin Netanyahu a énuméré les "succès " de l'opération Bordure protectrice, arrivée à son 50e jour lorsque le cessez-le-feu a été décidé : "Nous avons détruit des tunnels d'attaque, tué près de 1.000 soldats ennemis, y compris des hauts responsables du mouvement, détruit des milliers de roquettes (...) ." Il a également affirmé que "aucun tir vers Israël " ne serait "toléré ".

Le conflit a été dévastateur pour la bande de Gaza. En plus des dommages matériels, plus de 2.130 personnes sont mortes dans l'offensive, dont une majorité de civils. Côté israélien, 70 personnes dont 64 soldats sont décédées.