Cet article date de plus de huit ans.

Mur budgétaire aux États-Unis : pas de vote lundi

La Chambre des représentants américaine a décidé de ne pas organiser de vote lundi. Le choc contre le "mur budgétaire" tant redouté aura donc bien lieu. Sauf que... ses effets ne se feront pas sentir dans l'immédiat, puisque mardi est férié. Le Congrès pourrait encore adopter un compromis en ce premier jour de l'année.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

C'est officiel : techniquement, le choc contre le "mur budgétaire" devient une réalité à minuit lundi aux États-Unis (mardi 6h en France). Mais techniquement seulement. Les effets d'une hausse généralisée des impôts ne se feront pas sentir dans l'immédiat, puisque la journée de mardi est fériée. La plupart des administrations sont fermées et les automatismes n'ont donc pas lieu. Le Congrès dispose ainsi de 24 heures supplémentaires pour adopter un compromis.

Lundi soir, un responsable du Trésor américain a confirmé que la dette publique des États-Unis allait bien atteindre sa limite légale fixée à 16.394 milliards de dollars.

En début de soirée pourtant, le président américain semblait confiant, indiquant qu'un accord concernant le mur budgétaire aux États-Unis était "en vue ", mais "pas encore fait ".

Le chef de la minorité républicaine au Sénat, Mitch McConnell, a révélé lundi qu'un compromis avait été obtenu sur la question des impôts, mais que celle des coupes budgétaires posait encore problème.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.