Cet article date de plus de quatre ans.

Les réseaux sociaux arabes s'enflamment après les violences de l'Euro2016

Les réseaux sociaux arabes, notamment Twitter se sont enflammés après les violences qui ont eu lieu le 11 juin 2016 à Marseille en marge du match Russie-Angleterre. De nombreux messages ont raillé sans aucune retenue le comportement des «Occidentaux civilisés» en appelant à l’arrêt de la compétition.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Afrique
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 
«Terrorisme», «guerre», «effusion de sang»…Les twittos arabes ne reculent devant rien pour commenter les bagarres violentes qui ont émaillé la compétition européenne de football organisé en France. Les violences des hooligans, dans les rues de Marseille, ont été largement relayées avec des remarques caustiques dénonçant à la fois l’agressivité des Européens et la mauvaise organisation française. Le hashtag #annulation de l’euro (en arabe) était d’ailleurs l’un des plus répandus durant le week-end.  
 
 
 مغردون يسخرون من سوء تنظيم #فرنسا للمحفل الكروي بعد جنوح بعض جماهير #إنجلترا و#روسيا للعنف.#إلغاء_اليورو pic.twitter.com/VDPhTTE7lL Traduction: "des twittos raillent la mauvaise organisation de l'Euro».  
Une campagne de dénigrement  
Comme lors de tous les évènements commentés en direct sur Twitter, la retenue n’était pas au rendez-vous et la critique ressemblait plus à une campagne de dénigrement au ton revanchard contre les Européens et les Occidentaux en général. «Ils parlent de civilisation et d’humanité mais voilà leurs vrais visages» «voici les peuples européens dits civilisés», «des barbares, des voyous, voici ce que l’on appelle la civilisation européenne», peut-on lire sur le réseau social.
 
 #الغاء_اليورو
Traduction :"Voici la vérité sur les peuples européens «civilisés» que les médias nous cachent"

Pourquoi cet acharnement ?
La critique exagérée et certains messages de haine révèlent sans doute une part de frustration dans un monde arabe souvent pointé du doigt pour des actes de violence et des violations des droits de l’Homme. «Imaginez que ces évènements aient eu lieu dans un pays musulman (…), cela prouve que les violences ne sont pas reliées à la religion» «L’Occident, l’Occident, l’Occident que l’on glorifie et au bout du compte, des émeutes pour une compétition sportive», soulignent ces messages caustiques postés sur Twitter.
 
Si les pays arabes ne participent pas à la compétition européenne, certains jouent les observateurs et distribuent les cartons rouges au «terrorisme sportif».

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.