Désintox. Non, le Qatar ne prohibera pas les relations amoureuses hors mariage pendant la coupe du monde de football

Publié
Article rédigé par

Déjà critiquée pour être organisée l’hiver plutôt que l’été dans un pays peu connu pour sa culture footballistique, la coupe du monde de football au Qatar a suscité de nombreuses polémiques.

La coupe du monde au Qatar a décidément du mal à faire rêver les foules. Déjà critiquée pour être organisée l’hiver plutôt que l’été dans un pays peu connu pour sa culture footballistique, l’événement a suscité de nombreuses polémiques, que ce soit en raison des milliers de travailleurs immigrés décédés sur ses chantiers, ou la crainte que la pratique rigoriste de l’islam qui régit le pays interdise la venue des personnes LGBT ou la distribution d’alcool.

À ces craintes est venue s’ajouter un scoop du tabloïd anglais Daily Star, repris par de nombreux médias internationaux. « Le Qatar va interdire les relations sexuelles entre personnes non mariées » durant la compétition. Les fautifs risquent jusqu’à 7 ans de prison. L’information du Daily Star s’appuie sur une seule source policière anonyme qui lui dit que durant la compétition « le sexe n’est pas à l’ordre du jour, à moins que vous ne veniez en tant que mari et femme. Il n’y aura certainement pas d’aventures d’un soir lors de ce tournoi ». La police qatarie va-t-elle avoir recours à l’arbitrage vidéo pour vérifier ce qu’il se passe sous la couette des supporters ?

Contactée par Désintox, une porte-parole de la FIFA dément l’information du tabloïd et assure qu’elle s’engage avec le Qatar « à garantir la sécurité et l’accueil chaleureux de tous les participants à la Coupe du Monde de la Fifa. Cela implique de veiller à ce que les activités des forces de l’ordre liées à la Coupe du Monde de la Fifa soient strictement nécessaires et proportionnées. Comme cela a été le cas lors de plusieurs événements internationaux que le Qatar a accueillis, la vie privée des personnes sera respectée ». La police n’ira donc pas traquer les amourettes de supporters, ce qui n’enlève rien à certaines de critiques bien fondées.

Retrouvez Désintox du lundi au jeudi, dans l'émission 28 Minutes sur Arte, présentée par Elisabeth Quin.
Sur Facebook : https://www.facebook.com/28minutes/
Sur Twitter : https://twitter.com/artedesintox
Sur YouTube : https://www.youtube.com/user/28minutesARTE
Sur Instagram : https://www.instagram.com/artedesintox/
Sur le site d'Arte : http://28minutes.arte.tv/

Comment permettre à chacun de mieux s'informer ?

Participez à la consultation initiée dans le cadre du projet européen De facto sur la plateforme Make.org. Franceinfo en est le partenaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.