Mission Misrata : l'intégrale

Nous vous proposons de retrouver ici l'intégrale du feuilleton consacré au tournage d'un reportage, en avril 2011, à Misrata durant la révolution libyenne. L' équipe de France 2 était composée de Jérôme Bony, Christophe Kenck et Elodie Metge.

Christophe Kenck, reporteur d\'images, commente son travail en Libye.
Christophe Kenck, reporteur d'images, commente son travail en Libye. (FTV)

Se rendre sur une zone de conflit est déjà un exploit. Or, le port de Misrata est alors assiégé par l'armée de Kadhafi. Le seul accès possible est par la mer. L'équipe de France 2 va se rendre sur l'île de Malte, et embarquer sur un bateau de pêche qui ravitaille les rebelles. Un trajet de 25 heures qui se complique à l'approche des côtes libyennes.

 

L'équipe a débarqué de nuit à Misrata. Au matin, elle n'a guère le temps de s'acclimater. L'heure est déjà à la recherche de témoignages. La réalité de la guerre, ce qu'une ville assiégée subit, les journalistes vont la chercher à l'hôpital. Devant la caméra, les victimes des bombardements laissent leurs corps amputés montrer au monde la violence de la répression du régime de Kadhafi.

 

L 'équipe poursuit sa quête à la recherche de témoignages. Après l'hôpital, elle s'approche de la ligne de front. Premières rencontres avec des combattants et leurs soutiens. Dans le fracas des tirs d'armes automatiques et de lance-roquettes, la guerre est cette fois bien présente.

 

La ligne de front. Les armes, le danger, la mort. Face à l'excitation des combattants, les journalistes doivent garder leur sang-froid. Le danger vient de partout, y compris des rangs des rebelles dont certains manient une arme pour la première fois. Pour le reporteur, la vigilance est impérative, et l'expérience une grande alliée.

 

L'équipe achève son tournage au milieu des combats de rue. Les dernières images sont en boîte. Une journée sur le sol libyen pour raconter la révolte, cela peut sembler bien peu. Mais les journalistes ont déjà beaucoup de matériel pour un passage à l'antenne qui n'excedera pas les 3 minutes.