Cet article date de plus de huit ans.

Marcel Carton, ancien otage au Liban, est décédé

Marcel Carton, qui fut otage au Liban pendant plus de trois ans, est décédé jeudi à l'âge de 90 ans à Nice, où il vivait depuis sa libération en 1988, a-t-on appris samedi matin.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (ina.fr)

Il laissera le souvenir d'un homme doux et policé, confronté à l'expérience brutale d'une prise d'otage. Marcel Carton, ancien diplomate au Liban, est décédé jeudi à l'âge de 90 ans à Nice où il vivait depuis sa libération, a-t-on appris samedi.

 Ses obsèques auront lieu lundi. Jean-Paul Kauffmann, en captivité avec lui, dresse le portrait d'un "être délicat" plongé dans monde "convulsif et impitoyable". Ancien chef du protocole de l'ambassade de France à Beyrouth, Marcel Carton avait été enlevé le 22 mars 1985 par le Hezbollah, alors qu'il se rendait à son travail en compagnie du diplomate Marcel Fontaine. Les deux hommes avaient été rejoints à la fin du mois deux mois plus tard par le journaliste Jean-Paul Kauffmann et le chercheur Michel Seurat.

Une prise d'otage qui l'avait particulièrement marqué. Marcel Carton était apparu très éprouvé, les traits creusés, dans une vidéo diffusée au cours de sa détention. "Je survis comme un rat malade, exténué, qui a perdu son instinct vital ", y déclarait cet homme à la santé fragile. "C'est la fin d'un cauchemar ", confiera-t-il à sa libération le 4 mai 1988, après trois ans, un mois et 13 jours de captivité.

Une rétropsective de l'INA retrace son parcours d'otage.

Après sa libération, il s'était installé à Nice. "*C'était un homme très optimiste qui regardait * *toujours vers l'avenir malgré la grande épreuve qu'il avait vécue* ", se souvient Christian Estrosi, dont il était un proche.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.