Cet article date de plus de dix ans.

Londres va expulser un diplomate israélien dans l'affaire de l'assassinat en janvier d'un cadre du Hamas à Dubaï

Une liste de 26 porteurs de vrais-faux passeports occidentaux a été publiée par la police de Dubaï dans le cadre de cette affaire, dont 12 Britanniques.La police de Dubaï accuse le Mossad, le service de renseignement extérieur israélien, d'avoir fait assassiner de Mahmoud al-Mabhouh.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les caméras de l'hôtel de Dubaï montrent les meurtriers présumés d'un cadre du Hamas, déguisés en touristes. (AFP  / Police de Dubaï)

Une liste de 26 porteurs de vrais-faux passeports occidentaux a été publiée par la police de Dubaï dans le cadre de cette affaire, dont 12 Britanniques.

La police de Dubaï accuse le Mossad, le service de renseignement extérieur israélien, d'avoir fait assassiner de Mahmoud al-Mabhouh.

Le ministère britannique des Affaires étrangères a refuser de s'exprimer sur l'expulsion d'un diplomate israélien, indiquant simplement que le chef de la diplomatie, David Miliband, devait prononcer une déclaration devant la Chambre des communes
ce mardi à 15H30 sur le rapport d'enquête diligentée dans cette
affaire.

La police de Dubaï a accusé Israël de "falsification à grande échelle" de passeports de ressortissants occidentaux, affirmant avoir découvert de nouveaux documents de voyage "manipulés".

Interpol a lancé 27 avis de recherche concernant notamment des ressortissants britanniques, australiens, irlandais et français.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.