"L’Hermione" entame son périple américain à Yorktown

Le navire est arrivé ce vendredi dans la baie de Yorktown pour la première étape de sa tournée américaine. Pour son arrivée, une centaine de personnes ont participé à une cérémonie officielle en présence de personnalités comme la ministre de l’Ecologie Ségolène Royal.

("L'Hermione" est arrivé ce matin dans la baie de Yorktown © MaxPPP)

Ciel gris et crachin persistant. Pas de quoi décourager la centaine de personnes venues acclamer, ce vendredi, l’arrivée triomphale de "L’Hermione" dans la baie de Yorktown (Virginie), première escale symbolique pour la réplique de la célèbre frégate sur laquelle La Fayette, en 1780, apporta le soutien de la France aux insurgés américains. Partie le 18 avril et après une traversée de l’Atlantique longue de 6.000 kilomètres, la frégate s'est annoncée par 21 coups de canons et des cris "Vive La Fayette" avant de mouiller l'ancre en terre américaine.

"On ne peut pas regarder le futur sans tenir compte des leçons du passé" Amiral Alain Ducouret, membre de l'équipage
--'--
--'--

A cette occasion, une cérémonie officielle était organisée en présence de personnalités françaises et américaines. Parmi elles, la ministre française de l’Ecologie, Ségolène Royal, ou encore le gouverneur de Virginie Terry McAuliffe. Hymnes nationaux et salut aux couleurs ont célébré l’amitié franco-américaine sous l'oeil des curieux massés sur les berges.

Une tournée de onze étapes

Après une escale de trois jours à Yorktown, le trois-mâts, reconstruit pendant 17 ans dans le chantier naval de Rochefort, doit effectuer un périple d'un mois ponctué de onze étapes dans les hauts lieux de la révolution américaine comme Philadelphie et Boston avant une dernière escale au Canada. L’apothéose de cette parade aux Etats-Unis interviendra dans la baie de New-York. "L’Hermione" y sera escorté par une centaine de bateaux pour la grande parade du 4 juillet, jour de l’indépendance américaine.