Les talibans ont affirmé dimanche à l'AFP avoir capturé un soldat américain après en avoir tué un autre au sud de Kaboul

Dimanche, les forces internationales recherchaient les deux soldats portés disparus depuis vendredi dans la province du Logar, au sud de la capitale afghane, où les talibans sont influents.Ces soldats avaient quitté leur base de Kaboul en voiture vendredi, a indiqué samedi le commandant de la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf).

le général américain Petraeus, commandant de l\'Isaf en visite dans un bazar à Kaboul, le 20 juillet 2010
le général américain Petraeus, commandant de l'Isaf en visite dans un bazar à Kaboul, le 20 juillet 2010 (AFP/Shah Marai)

Dimanche, les forces internationales recherchaient les deux soldats portés disparus depuis vendredi dans la province du Logar, au sud de la capitale afghane, où les talibans sont influents.

Ces soldats avaient quitté leur base de Kaboul en voiture vendredi, a indiqué samedi le commandant de la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf).

L'Isaf a déployé des moyens aériens et au sol pour retrouver le véhicule et les deux militaires.

Les talibans ont relaté dimanche la capture d'un des militaires, et la mort de l'autre. "Les deux soldats américains sont venus hier (samedi, ndlr) dans le district de Charkh, dans la province du Logar. Nos combattants les ont attaqués. L'un a été tué dans un échange de coups de feu et le second a été capturé vivant", a déclaré Zabihullah Muhahid, un porte-parole des talibans. "Nous avons emporté le corps (du soldat tué) et le soldat capturé et ils ont été conduits dans un endroit sûr", a ajouté le représentant rebelle, s'exprimant d'un endroit inconnu. "Nous publierons plus tard des détails et leur identité. Nous n'avons pas décidé de leur sort et de ce que nous voulons en échange de leur libération."

Depuis plus d'un an, les talibans détiennent déjà un soldat américain. Le soldat Bowe Bergdahl, 24 ans, est porté disparu depuis le 30 juin 2009. Sa libération, près de sa base dans le sud-est de l'Afghanistan, reste une "priorité" des forces internationales, avait déclaré fin juin le commandement de l'Otan à Kaboul.

L'armée américaine avait annoncé le 2 juillet 2009 qu'il avait disparu trois jours plus tôt d'une base de la province de Paktika (sud-est). Les talibans avaient ensuite confirmé sa capture. Le 19 juillet, les talibans avaient diffusé une première vidéo le montrant en apparente bonne santé. Il avait alors réclamé le retrait des troupes américaines d'Afghanistan.

Samedi, les forces américaines ont connu samedi une nouvelle journée difficile avec la mort de cinq soldats dans deux attaques à la bombe artisanale dans le sud du pays, alors que le nombre de soldats étrangers tués depuis le début de la guerre fin 2001 s'approche du seuil des 2000.

Depuis le début de l'année, 397 militaires étrangers ont trouvé la mort dans le cadre des opérations militaires en Afghanistan, selon un bilan de l'AFP établi à partir du site indépendant icasualties.org.