Cet article date de plus de douze ans.

Les talibans frappent à Kaboul : 16 morts

Six soldats italiens et 10 civils afghans ont été tués jeudi à Kaboul dans un attentat des talibans contre l'Otan
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Attentat anti-Otan dans la capitale afghane (© AFP/SHAH MARAI)
Six soldats italiens et 10 civils afghans ont été tués jeudi à Kaboul dans un attentat des talibans contre l'OtanSix soldats italiens et 10 civils afghans ont été tués jeudi à Kaboul dans un attentat des talibans contre l'Otan

En milieu de matinée, un kamikaze a précipité sa voiture piégée contre un véhicule blindé léger italien, sur l'une des artères les plus fréquentées de la capitale afghane.

Les talibans ont aussitôt revendiqué cet attentat parmi les plus meurtriers visant les forces internationales en huit années de guerre.

L'attaque a eu lieu à environ 1,5 km du centre ville mais l'explosion a secoué tout Kaboul et ouvert un impressionnant cratère dans la chaussée, ont rapporté des journalistes de l'AFP.

Rome a rapidement confirmé que six soldats d'une unité de parachutistes engagés dans la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf) de l'Otan avaient péri, et Kaboul a annoncé la mort de dix civils afghans.

Ce nouvel attentat survient alors que les fraudes apparemment massives qui retardent les résultats de la présidentielle du 20 août embarrassent les Occidentaux. Ils sont tiraillés entre la nécessité de -qu'ils ont installé au pouvoir il y a huit ans et qui est largement en tête des suffrages du 20 août-, et les difficultés qu'engendrerait l'organisation d'un second tour face à des talibans revigorés, qui ont juré de perturber le processus électoral.

Berlusconi: quitter l'Afghanistan "au plus vite"
Le chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi a affirmé jeudi à Bruxelles qu'il souhaitait faire "rentrer au plus vite" les soldats italiens déployés en Afghanistan. Mais "c'est une chose que nous ne pouvons pas décider seuls, car sinon nous trahirions la confiance des autres pays présents", a-t-il expliqué.

Des opinions publiques occidentales de plus en plus rétives


Car les opinions publiques de la quarantaine de pays engagés dans la force de l'Otan, Etats-Unis en tête, sont de plus en plus rétives à l'engagement de leurs soldats dans le bourbier afghan et 2009 est déjà de très loin l'année la plus meurtrière pour les troupes étrangères.

M. Karzaï a démenti jeudi qu'il y ait eu des "fraudes massives", les jugeant simplement "mineures". Mercredi, la Commission électorale lui a donné la majorité absolue des suffrages avec 54,6%,, devançant largement son principal rival Abdullah Abdullah (27,8%).

Les talibans ont multiplié ces derniers mois les attentats suicide au coeur de la capitale, signe de l'intensification et de l'expansion géographique de leur insurrection malgré la présence de 100.000 soldats étrangers, dont plus des deux tiers américains.

Le pape Benoît XVI a "exprimé sa douleur" pour les victimes de l'attentat de jeudi et les députés européens observé une minute de silence à Strasbourg.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.