Cet article date de plus d'onze ans.

Les musulmans de France condamnent l'attaque de Benghazi

Le Conseil français du culte musulman a réagi aux violences qui touchent plusieurs pays arabes après la diffusion d'un film jugé islamophobe. Il parle condamne l'attaque "avec la plus grande vigueur" et parle "d'instrumentalisation".
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (THIERRY SUZAN Maxppp)

Dans un communiqué, le
président du Conseil français du culte musulman (CFCM), Mohammed Moussaoui,
condamne l'attaque du consulat de Benghazi, dans laquelle l'ambassadeur
américain de Libye est mort mardi. Il a exprimé sa "forte indignation" et a parlé "d'instrumentalisation" tout en appelant "les musulmans à ne
pas servir de porte-voix à ces prêcheurs de haine contre l'islam et à user de
moyens justes et légaux pour défendre leur religion et le messager de
Dieu"
. Le président du CFCM a également demandé à "toutes les
religions"
, d'afficher "un front uni contre les prêcheurs de haine" .

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.