Cet article date de plus de dix ans.

Les deux corps retrouvés en Bolivie ne sont pas ceux du couple de touristes Français disparus il y a un an dans ce pays

C'est ce qu'a annoncé Patrick Bellanger, le père d'une des victimes, joint au téléphone par France 3 Pays de la Loire."Nous avons pu vérifier qu'il ne s'agissait pas de Fannie ni de Jérémie", a-t-il déclaré depuis la Bolivie, où il se trouve depuis onze mois pour tenter de retrouver les deux disparus.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le jeune couple de Français n'a plus donné de nouvelles depuis le 28 août 2010. (AFP - Jean-Sebastien Evrard)

C'est ce qu'a annoncé Patrick Bellanger, le père d'une des victimes, joint au téléphone par France 3 Pays de la Loire.

"Nous avons pu vérifier qu'il ne s'agissait pas de Fannie ni de Jérémie", a-t-il déclaré depuis la Bolivie, où il se trouve depuis onze mois pour tenter de retrouver les deux disparus.

Samedi, le procureur général bolivien Mario Uribe avait annoncé la découverte de deux corps pouvant être ceux des Français, dans la région de Guayaramerin où ils ont probablement été assassinés. Il avait précisé attendre les résultats d'analyses ADN en vue de leur identification.

Jérémie Bellanger et sa compagne Fannie Blancho sont portés disparus depuis le 29 août 2010. Ils ont été vus la dernière fois à Guayaramerin, bourgade frontalière du Brésil, à 800 km de La Paz.

Le principal suspect en détention, Jaime Martinez, un Bolivien présent à une fête dans un bar-boîte de Guayaramerin où les Français avaient passé une partie de la nuit, est accusé de les avoir tués. Il nie toutes les charges retenues contre lui. Un deuxième Bolivien, Richard Roca, a été arrêté en décembre 2010 dans cette affaire.

Le scénario privilégié par le parquet est celui d'une agression sexuelle sur Fannie, suivie d'un meurtre, puis d'un deuxième quand Jérémie s'en serait rendu compte.

Le couple originaire de Loire-Atlantique effectuait un périple de plusieurs mois en Amérique du Sud avec l'enfant de Fannie, Bounty, 3 ans. Laissé le soir chez une logeuse, ce dernier a été récupéré par son père biologique un mois après la disparition des deux Français.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.