Cet article date de plus de dix ans.

Les Américains, jusqu'ici très perplexes face à la réforme de la santé, y semblent désormais plus favorables

C'est ce qu'indique une enquête Gallup réalisée lundi, au lendemain de la dernière étape du processus parlementaire. 49% des sondés jugent qu'il s'agit d'"une bonne chose", tandis que 40% sont d'un avis contraire.L'institut voit dans l'adoption de la réforme une "victoire politique évidente pour le président Obama et ses alliés au Congrès".
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Barack Obama (archives)

C'est ce qu'indique une enquête Gallup réalisée lundi, au lendemain de la dernière étape du processus parlementaire. 49% des sondés jugent qu'il s'agit d'"une bonne chose", tandis que 40% sont d'un avis contraire.

L'institut voit dans l'adoption de la réforme une "victoire politique évidente pour le président Obama et ses alliés au Congrès".


Il évoque également les inquiétudes du camp démocrate qui redoute un vote sanction en novembre.

"L'évolution de ces groupes au cours des mois qui viennent jouera un rôle essentiel dans le poids de la réforme sur les élections de mi-mandat, cette année", ajoute l'institut.

Le camp républicain, qui dénonce une intrusion des pouvoirs publics dans la sphère privée et un alourdissement de la fiscalité, a promis d'entretenir le débat jusqu'au scrutin. Les attorneys généraux de 14 Etats ont ainsi engagé mardi une procédure contre la réforme, qu'il juge contraire à la constitution.

Le dispositif étend la couverture santé à 32 millions d'Américains qui n'étaient pas assurés, développe le plan santé gouvernemental destiné aux plus pauvres, impose de nouvelles taxes aux plus riches et interdit certaines pratiques des assureurs consistant par exemple à refuser de couvrir les personnes en mauvaise santé.

Le sondage Gallup a été réalisé par téléphone auprès de 1.025 adultes répartis à travers tous le pays.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.